Habilitation à Diriger des Recherches :

Fonctions Interdisciplinaires Intrinsèques et Extrinsèques
du Traitement Automatique des Langues (TAL)

Habilitation présentée et soutenue publiquement le 23 Novembre 2010 à l’Université Stendhal

Télécharger le mémoire d’habilitation

Résumé :

Après 12 ans de recherches dans le domaine du Traitement Automatique des Langues, nous présentons une synthèse de nos travaux sous l’angle analytique de l’interdisciplinarité. Nous posons avant tout des définitions étymologiques des notions de trans-, pluri- et interdisciplinarité afin de présenter dans un premier temps les différentes formes que peut revêtir le TAL en tant que discipline où se rencontrent la linguistique et l’informatique. Dans un deuxième temps, nous montrons que le TAL est une science appliquée et par conséquent se frotte à d’autres disciplines, créant d’autres articulations trans-, pluri- et interdisciplinaires. Les domaines d’application dans lesquels nous nous sommes impliqués sont notamment le droit, le document scientifique et technique, la didactique des langues et les lettres. Nous revendiquons dans notre synthèse et dans notre exposé ce rôle du TAL dans les humanités de manière générale et tentons de circonscrire la place que devrait prendre l’informatique en général dans les sciences humaines et sociales, en articulation avec celles-ci, dans un dialogue interdisciplinaire constructif.

Jury :

Directeur : 

M. Jean-Pierre Chevrot, Professeur à l’Université Stendhal – Grenoble 3, Membre Senior de l’Institut Universitaire de France

Rapporteurs :  

Mme Anne Vilnat, Professeur à l’Université Paris XI
M. Benoît Habert, Professeur à l’ENS de Lyon, Délégué Information & Connaissance auprès du Secrétaire Général d’EDF R&D
M. Geoffrey Williams, Professeur à l’Université de Lorient — Bretagne-Sud

Examinateurs :
M. Hervé Le Crosnier, Maître de Conférences Habilité à l’Université de Caen, Délégué auprès de l’Institut des Sciences de la Communication du CNRS
M. Khaldoun Zreik, Professeur à l’Université Paris VIII